Fiche métier : assistante sociale

Une assistante sociale est une personne exerçant une fonction qui consiste principalement à aider des personnes qui ont d’éventuels soucis économiques, des difficultés sociales, voire psychologiques. Ce poste est souvent connu sous le nom d’ASS ou Assistante de Service Social.

Les rôles de l’assistante sociale

L’assistante de service social ou ASS est majoritairement un poste pour des femmes ayant une grande capacité d’écoute et de compréhension. Elles aspirent directement confiance dès le premier contact, c’est pourquoi elles sont en charge des problèmes de drogue, d’alcoolisme, de santé scolaire ou d’enfants en danger. Mais elles sont également responsables d’autres activités. Elles sont présentes pour conseiller et orienter.

Dans quels buts elles travaillent dans ce secteur ?

Elles sont généralement en contact avec différents types de personnes de tranches d’âge confondues, allant des enfants aux adolescents, les adultes et les personnes du troisième âge. Et elles sont dans l’obligation de partager des informations sur les droits des intéressés, comme les moyens d’accès à des logements ou des formations, des prestations médicales ou scolaires. Elles les dirigent ensuite vers des lieux d’accueils spécialisés tels que les Pôle emploi ou les caisses d’allocation familiales par exemple.

Quels sont les principaux domaines qui lui concernent ?

Comme son nom l’indique, une assistante sociale travaille plus dans le domaine social comme accompagner l’intéressé dans la bonne direction, pour que ses problèmes soient en quelque sorte résolus. Ou encore dans le domaine administratif, c’est-à-dire qu’elle doit en premier lieu connaître les divers organismes et dispositifs d’aide sociale et ensuite aide à remplir les dossiers administratifs. C’est un parcours qui nécessite un suivi de la réglementation, une gestion de dossier et bien évidemment un excellent taux d’écoute.

Les études et les formations requises

Etant donné que c’est un métier qui analyse les impacts sociaux, un niveau d’étude est exigé. Seuls les titulaires du diplôme d’état d’assistant de service social ou DEASS sont autorisés à exercer cette profession. Mais il existe des équivalents, comme l’examen de sélection d’entrée en école agréée par le ministère du travail. Et pour pouvoir intégrer les services publics de ce domaine, la personne doit absolument passer des concours administratifs après l’obtention du DEASS.

La rémunération

Ce métier est plutôt pas mal payé, 1500 euros dans la fonction publique d’Etat ou territoriale, ou un salaire allant jusqu’à 1800 euros dans les organismes de Sécurité sociale. Et pour celles qui sont dans le secteur privé, elles touchent dans les 1580 euros.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.