Fiche métier : brancardier

Le brancardier est l’agent le plus actif au sein de l’hôpital. En effet, il court partout avec son brancard, en transportant des patients. Ce métier est passionnant, et nous souhaitons vous le faire découvrir.

Quelles sont ses missions ?

Contrairement à ce que pensent de nombreuses personnes, le métier de brancardier (membre du personnel d’encadrement de l’hôpital) n’est pas si facile. Ce dernier doit assurer plusieurs missions.

D’abord, il doit assister les patients pendant leur installation dans le brancard. Une opération assez délicate selon l’état de santé du patient. En cas de malaises ou des réactions pathologiques, il doit appliquer les premiers gestes de secours. Il entretient également les différents matériels hospitaliers : nettoyage des machines, voitures et outils qu’il utilise.

Ensuite, il est responsable du déplacement des patients dans les couloirs de l’hôpital. Et il n’est pas seulement responsable des patients, il s’occupe aussi de la transmission des prélèvements, des analyses, ainsi que des résultats.

Enfin, à certains moments, le brancardier peut prendre en charge la saisie, les mises à jour et la sauvegarde des données qui concernent le patient.

Quelles sont les qualités requises ?

Comme vous pouvez le constater, c’est une personne qui devra faire de nombreux va-et-vient dans les couloirs de l’hôpital. Pour cette raison, il doit être assez robuste et avoir de bonnes conditions physiques. Le dynamisme et la fiabilité sont aussi des qualités indispensables. En effet, il est le garant de la sécurité du patient en le transportant rapidement.

Comme il devra assister et soutenir les patients, il se doit d’avoir un grand sens du relationnel et un sens de l’écoute. Sans oublier qu’il devra aussi calmer le patient agité. Tout cela nécessite une grande maîtrise de soi et une résistance (physique et mentale).

Les formations à suivre

Le métier de brancardier n’exige pas de diplôme. Par contre, il faut une attestation aux formations de gestes et aux soins d’urgence de niveau 1 et une aptitude physique au port des charges. Si vous détenez un brevet national de secouriste, vous avez plus de chances d’accéder au poste de brancardier.

L’évolution du métier

Avec de nombreuses années d’expérience en tant que brancardier, et des formations complémentaires, le brancardier pourra devenir aide-soignant, agent de service mortuaire ou ambulancier. La rémunération d’un brancardier débutant s’élève à 1300 euros en début de carrière et 1500 euros en fin de carrière.

Ce contenu a été publié dans Santé. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.