Fiche métier : conseiller bancaire

Au sein d’une banque, l’on peut exercer divers métiers. Parmi les plus intéressants, on retrouve le métier du conseiller bancaire. Ce dernier est toujours en relation avec les clients, pour les orienter vers les diverses options. Pour les établissements bancaires, il est le garant du développement d’un portefeuille de clients et de prospects.

Les missions d’un conseiller bancaire

Les missions d’un conseiller bancaire sont multiples. D’abord, comme son nom l’indique, il conseille, fidélise et propose des solutions bancaires globales aux clients : il peut aider pour des stratégies d’immobilisation de capital et des placements. Il est le seul à pouvoir vous aider si vous rencontrez des problèmes avec les banques. Il vend aussi des produits et des services adaptés aux besoins des clients. Il crée le dossier et assure son suivi administratif, en veillant à respecter la législation et les procédures. Sans oublier qu’il gère les risques et participe au recouvrement amiable.

Ensuite, il aide à définir les stratégies commerciales dans son secteur, et finance les transactions de commerce international. Il rédige des rapports de gestion et des rapports de performance. Il procède également aux calculs financiers, et analyse les risques. Quelquefois, le conseiller doit représenter la structure auprès du conseil d’administration, ou lors des évènements comme les salons professionnels.

Les conditions d’exercice du métier

Le conseiller bancaire travaille au sein d’un établissement bancaire, un établissement de crédit ou un cabinet de courtages et d’agents généraux.

Les formations à suivre et les diplômes

Pour devenir conseiller bancaire, il faut avoir un Master dans le secteur bancaire, commercial ou financier. Une expérience réussie dans le secteur bancaire présente aussi un atout.

Les qualités requises pour devenir conseiller bancaire

Comme il sera amené à communiquer avec de nombreux clients, un sens commercial développé est donc nécessaire. Le sens de l’écoute, l’aisance relationnelle et la force de persuasion sont également indispensables pour mener à bien ses missions. Une bonne connaissance en anglais est aussi un atout, puisqu’il devra communiquer avec des clients à l’échelle internationale. Le conseiller doit être polyvalent. En effet, pour la bonne réalisation de ses différentes missions, il doit maîtriser la comptabilité, la fiscalité, la réglementation bancaire, l’économie du marché et les techniques bancaires. Il doit être un bon négociateur, avec de grandes aptitudes commerciales.

Puisque le conseiller doit manipuler de nombreux chiffres et faire des analyses, il doit aimer les nombres et les chiffres. Comme il doit se déplacer très fréquemment, il doit être assez robuste et résistant au stress.

Rémunération

La rémunération mensuelle d’un conseiller bancaire s’élève à 3121 euros (salaire débutant) à 5633 euros (pour les anciens). Concernant les embauches, il y a 2500 à 5000 embauches par an pour les postes cadres de la banque.

Possibilité d’évolution

Après avoir exercé en tant que conseiller clientèle particulier, vous pouvez devenir conseiller clientèle professionnel ou conseiller banque en privé. Si le métier de conseiller bancaire ne vous convient pas, vous pouvez toujours choisir parmi les nombreux métiers en banque privé. Il ne vous reste plus qu’à choisir.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.