Fiche métier : consultant indépendant

Le consultant indépendant travaille, à son compte, auprès des entreprises pour résoudre certains problèmes. Il intervient dans plusieurs domaines, mais surtout en Stratégie, en marketing, dans l’organisation de l’entreprise même, dans les ressources humaines et dans les systèmes d’informations.

Les missions d’un consultant indépendant

Le consultant indépendant doit assurer plusieurs missions au sein de l’entreprise, mais il est avant tout un conseiller et son unique objectif est d’améliorer l’entreprise.

Ses missions sont donc :

  • assurer et analyser les besoins et les attentes de son client
  • analyser la situation de son client
  • faire des évaluations et diagnostics pour voir la faisabilité de ses missions
  • définir les moyens financiers et humains nécessaires à la réalisation de sa mission
  • s’auto-évaluer pour améliorer ses compétences

Vous pouvez le constater, les missions d’un consultant indépendant sont assez difficiles. Pour lui, la vie n’est pas toujours rose.

Profils d’un consultant indépendant

Le consultant indépendant a généralement entre 45 et 55 ans. C’est un expert et il dispose d’un bon réseau professionnel.

Les formations et diplômes nécessaires

Pour devenir consultant, il faut avoir un niveau bac+5 ou supérieur. Les recruteurs privilégient souvent les diplômés d’un Master en école supérieure de commerce, ou en école d’ingénieurs ou encore un Master en IEP. Il faut être spécialisé en Management, en GRH ou en systèmes d’informations. Pour ne pas rencontrer de grandes difficultés au sein des écoles supérieurs, il est recommandé aux élèves de choisir une filière générale ES ou S dès le lycée. Mais pour pouvoir travailler à son propre compte, le consultant a aussi besoin de justifier de plusieurs années d’expérience.

Les qualités requises pour exercer le métier

Souvent considéré comme un ennemi au sein de l’entreprise, le consultant indépendant doit faire preuve de pédagogie et d’autorité envers les employés. Il doit rester à l’écoute, poser les bonnes questions et cerner les problèmes. Comme il doit faire face à des situations toujours nouvelles, le conseiller indépendant doit faire preuve de rapidité, de créativité et de rigueur.

Statut d’un consultant indépendant

Le consultant peut choisir deux types de statuts. Il peut travailler en consultant indépendant en profession libérale. Ce statut lui permet de travailler en tant que consultant indépendant, sans condition de diplômes. Mais il peut aussi devenir consultant indépendant en société où il peut créer une entreprise SA ou SARL. Enfin, s’il le souhaite, le consultant peut démarrer son activité en tant qu’auto-entrepreneur et il peut se mettre au portage salarial, après s’être renseigné sur le fonctionnement du portage salarial.

Rémunération

Pour un consultant débutant qui travaille au sein d’un cabinet, son salaire mensuel s’élève à 3000 euros. Mais ce n’est pas le cas pour les consultants indépendants. En effet, leur rémunération varie beaucoup en fonction de plusieurs facteurs.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.