Fiche métier : contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion est un des postes clés au sein d’une entreprise. En effet, c’est lui qui assure la bonne santé financière de l’entreprise. Grâce à de nombreux outils de pilotage, il peut assurer un contrôle efficace et permanent sur les finances de l’entreprise.

Les missions d’un contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion aide les dirigeants à piloter l’entreprise. En se référant aux nombreux éléments donnés par d’autres services, le contrôleur de gestion aide à définir les objectifs de l’entreprise ou d’un service. Il établit des budgets prévisionnels et élabore des outils nécessaires au suivi des résultats, à la détermination de la production, de l’activité commerciale, des stocks et de la rentabilité des investissements. Ensuite, il contrôle les résultats obtenus, vérifie l’écart existant entre les chiffres de prévisions et les chiffres réalisés.

Après, il fait parvenir les informations collectées à la direction générale. Si les prévisions présentent un grand écart négatif par rapport au chiffre d’affaires réel, le contrôleur doit déterminer les causes du problème et y trouver des solutions. L’anticipation des problèmes budgétaires et la recherche de solutions préventives figurent également parmi les fonctions du contrôleur de gestion. Enfin, il doit s’occuper de la rédaction des rapports sur l’activité de son entreprise.

Les qualités requises pour exercer le métier

Avec de nombreuses analyses financières à réaliser, la capacité d’analyse et de synthèse est une qualité indispensable pour le contrôleur de gestion. De plus, il doit aimer les chiffres, car il devra manipuler de nombreux donnés complexes. Comme il doit rester en contact avec différentes personnes, le contrôleur de gestion doit avoir une grande aisance relationnelle. Toutefois, il n’est pas question d’être trop amical, il doit également adopter un ton ferme pour démontrer son autorité.

Le sens de l’organisation est aussi utile au contrôleur de gestion. Avec les contraintes de temps, une bonne résistance au stress est donc nécessaire pour assurer sa mission.

Les formations et diplômes requis

Pour pouvoir exercer le métier de contrôleur de gestion, il faut suivre des formations dans les écoles de commerce, avec une spécialisation en finance et en contrôle de gestion. Une étude dans un institut d’études politiques avec spécialité économie et finance ou au sein d’une école d’ingénieurs permet aussi d’accéder au poste. Il faut un diplôme de master en comptabilité-contrôle-audit (CCA), ou un master avec option finance et contrôle de gestion ; pour devenir contrôleur.

Cependant, les formations et les diplômes ne sont pas suffisants. En effet, il est rare qu’un nouveau diplômé puisse directement accéder au poste de contrôleur de gestion. Les références solides et plusieurs années d’expérience (en tant qu’assistant de gestion) sont indispensables pour accéder au poste de contrôleur de gestion. Une seconde formation en gestion-finance peut être un atout si vous avez obtenu votre diplôme en école d’ingénieurs.

Possibilité d’évolution du métier

Avec une dizaine d’années d’expérience au poste de contrôleur de gestion, ce dernier peut évoluer au poste de directeur financier d’une entreprise.

Rémunération

Le salaire d’un débutant s’élève à environ 2300 euros.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.