Fiche métier : mécanicien cycle

Nombreuses sont les tâches que peuvent exercer un mécanicien cycle. Il peut s’occuper non seulement d’un moutain-bikes, d’un vélo, d’un vélo de course et d’un cycle de trekking, mais aussi d’un scooter et d’une moto. À cela, il se charge de leur entretien et même de leur réparation.

En quoi consiste le métier de mécanicien cycle ?

Le mécanicien cycle a pour rôle d’entretenir, de réparer voire de réviser les cycles. En effet, il s’agit d’un professionnel spécialisé dans les deux roues.Il peut s’occuper de toutes les tâches relatives aux vélos et aux motos. Cependant, il peut aussi s’ouvrir à d’autres métiers dans le vélo. Il travaille seul ou en équipe, dans un atelier de réparation qui peut être à lui ou bien pour un espace de vente de cycles et d’accessoires. Il veille à la réalisation de diverses tâches comme diagnostiquer les dysfonctionnements, inspecter et réparer les cycles, planifier et sécuriser les interventions ainsi que manipuler et entretenir les machines et les outils nécessaires pour réaliser l’intervention.

Les rôle attribués et débouchés d’un mécanicien cycle

Le mécanicien cycle assure la réparation et l’entretien des machines à deux roues comme les vélos, les vélos de course, les VTT électriques, les scooters et les motos. Il réalise le contrôle et la vérification pour connaître les éventuelles pièces à changer sur l’engin et se charge de son entretien courant. Ainsi, il s’occupe du remplacement des freins, de la vidange, du réglage de la carburation, etc. Il a aussi pour mission de réparer les cylindres en panne et d’effectuer des essais.

Par ailleurs, il peut aussi vendre des motos et des vélos neufs ou d’occasion. Un mécanicien cycle peut également être un conseiller technique et commercial du fait qu’il a les compétences dans le domaine. Il est alors en relation permanente avec la clientèle. Il se charge également du service après-vente ou de quelconques interventions relatives aux deux roues. Il veille ainsi à la maintenance préventive et corrective d’un vélo ou d’une moto ainsi qu’au montage des accessoires complémentaires leur concernant. Il peut intervenir dans les ateliers artisanaux ou chez les fabricants et concessionnaires de cycles. Il peut également exercer le métier de coureur cycliste ou ouvrir voire enseigner dans une école pour les passionnés de vélo.

Les qualités requises pour devenir mécanicien cycle

Devenir mécanicien cycle requiert une certaine qualité comme le fait d’être précis, insensible aux huiles et aux graisses et même d’avoir une bonne condition et/ou constitution physique. Il doit également disposer d’une certaine connaissance dans le monde de la technique et de la mécanique. Il doit être très capable en calcul qu’en mathématique et très habile de ses mains. Le mécanicien cycle doit aussi être très observateur, polyvalent, méthodique et très rigoureux. Il doit avoir le goût pour le métier et avoir le sens de l’accueil et du service. Par ailleurs, il faut surtout qu’il se passionne des engins à deux roues.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.