Fiche métier : paysagiste

Besoin d’un devis pour l’aménagement de son jardin ou tout simplement d’un espace vert ? Faites appel à un paysagiste. Autrefois simple agenceur de jardin, le paysagiste aujourd’hui joue un rôle majeur dans la prise en compte des préoccupations environnementales. C’est devenu un véritable architecte des espaces verts, grâce à son sens de l’esthétique aiguë. Mais en quoi consiste réellement cette profession ? Cap sur ce métier.

Description du métier

Considéré comme un véritable architecte des espaces verts, le paysagiste est bien plus qu’un simple décorateur des milieux urbains ou tout simplement des jardins. De par son imagination débordante et à l’aide de sa créativité sans fin, ce professionnel est capable de mettre en valeur les paysages, depuis son bureau où il exerce son métier, le plus fréquemment.

En outre, il faut noter que ce n’est pas un simple jardinier, même s’il maîtrise les techniques aratoires ou connaît sur le bout des doigts les végétaux ainsi que les plantes. En tant que professionnel de l’aménagement et de l’entretien des espaces verts, il sera amené à apporter une réponse adaptée à chaque projet et à chaque situation. Le métier de paysagiste englobe, de ce fait, à la fois la conception des projets, la maîtrise d’œuvre ainsi que la réalisation des travaux dans les règles de l’art, bien évidemment.

Voici alors les prestations que pourra proposer un paysagiste, en général :

– La conception de jardins et espaces verts
– La maîtrise d’œuvre et le suivi de chantier
– Les travaux de création en aménagement
– Les travaux d’entretien

Débouché et rémunération

Le métier de paysagiste attire les jeunes, vu qu’il offre de belles opportunités. En effet, un jeune paysagiste pourra trouver facilement du travail dans une entreprise privée ou tout simplement pour le compte d’un paysagiste indépendant. En conséquence, après une dizaine d’années d’expérience professionnelle, il pourra s’associer ou même devenir chef d’entreprise.

Quant à la rémunération ou les revenus, cela peut varier selon le statut du paysagiste en question. C’est-à-dire selon que le paysagiste soit salarié ou à la tête de sa propre entreprise. Si donc vous êtes à la tête de votre entreprise, vos revenus vont varier en fonction du nombre de contrats définis, de la nature des prestations effectuées, ainsi que de la notoriété. Par contre, si vous êtes salarié, votre salaire dépendra avant tout de votre niveau de qualification ainsi que de votre expérience. Le salaire peut donc varier entre 1900 euros à 3200 euros, selon votre statut ainsi que votre capacité.

Formation et qualités requises pour devenir un paysagiste

Le paysagiste doit avoir un très bon sens du relationnel, étant donné qu’il traite avec de nombreux clients. Son métier nécessite de bonnes connaissances professionnelles, tant au niveau de l’utilisation des végétaux qu’en électricité, en architecture, en botanique, et bien d’autres encore. Il doit donc être polyvalent et doit avoir le goût du travail en plein air.

Pour l’étude et la formation, un niveau bac + 4 au minimum est requis pour être paysagiste. Mais si vous voulez en apprendre d’avantages sur le métier, il n’y a rien de mieux que de s’inscrire auprès de l’Afpa.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.