Fiche métier : Pharmacien

Pour le commun des mortels, le pharmacien, c’est le spécialiste du médicament. Cette définition paraît simple mais quand on se rend dans les coulisses de la science pharmaceutique, on se rend vite compte que la réalité dépasse largement cette affirmation. Voici quelques détails concernant le métier de pharmacien.

De longues études à entreprendre

Pour le comprendre, il faut tout d’abord étaler les connaissances requises pour son exercice. Tout d’abord il faut détenir de préférence un diplôme de baccalauréat scientifique si on veut poursuivre des études pharmaceutiques.

Ceci étant, il faut passer par des épreuves d’admissibilité pour entamer des études supérieures en la matière. Une fois admis, l’étudiant dédiera six années de sa vie pour l’obtention d’un diplôme d’Etat de docteur en pharmacie. C’est avec ce diplôme qu’il va par la suite décrocher un poste en officine ou dans les industries pharmaceutiques.

Après, l’étudiant peut à partir de ce diplôme entamer un cycle long, avec trois années d’études en plus, pour une spécialisation dans le domaine de la biologie, de la pharmacie en milieu hospitalier ou dans le domaine des recherches.

Assurer la disponibilité des médicaments

Pour un pharmacien en officine, le métier consiste à assurer la distribution des médicaments aux patients sur présentation d’une ordonnance. Cependant, il est possible qu’un patient se présente à la pharmacie pour l’achat d’un médicament sans prescriptions médicales en cas d’altération légère de sa santé. Dans ce cas, il appartient au pharmacien d’accompagner et de conseiller ce dernier sur les produits médicamenteux qu’il lui faut.

pharmacien1

Le pharmacien doit aussi assurer la disponibilité des médicaments en tout temps et en toute heure. Le pharmacien d’officine assure également la gestion des stocks, l’approvisionnement et le retrait des médicaments interdits de vente. Il participe en outre à tout ce qui est action en matière de santé publique.

La conception du médicament

Mais son métier peut aller au-delà d’une simple dispensation de médicaments. En effet, si le pharmacien exerce dans les industries pharmaceutiques, il participe grandement à la conception même du médicament en passant par les différentes phases de son expérimentation et cela, dans le strict respect des usages. Il prend part en outre à des études faisant suite à la mise sur le marché du produit.

L’adéquation médicament – traitement

Le pharmacien biologiste, en tant que tel, a en outre la capacité de vérifier l’adéquation entre les médicaments prescrits et la pathologie du patient. Il peut même entreprendre des examens de biologie médicale relatifs à l’attribution des données d’un examen clinique à une maladie en vue d’un traitement ou d’une prévention.

De la dispensation à la recherche

Pour ceux qui travaillent dans les milieux hospitaliers, la gestion et l’approvisionnement en produits pharmaceutiques leur incombent. Il leur appartient également de s’assurer à ce que les patients aient les doses de médicaments quotidiens prescrites qu’il faut pour le suivi de leur traitement. Ils assurent en outre l’hygiène et la sécurité des médicaments pendant l’acheminement vers leur destination.

pharmacien labo

Ils prennent aussi part aux recherches liées aux phénomènes biologiques et la médicine, et comme les pharmaciens d’officine, ils participent à la collecte et le traitement des observations notamment sur les effets secondaires des médicaments.

Les qualités personnelles du pharmacien

De ce fait, le pharmacien doit être doté de certaines qualités à savoir la rigueur, la vigilance, la concentration dans le travail et le respect de la déontologie. Il doit également être apte à diriger une équipe et disposer des compétences requises en matière de marketing de vente.

Ce contenu a été publié dans Santé. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.