Fiche métier : promoteur immobilier

Le promoteur immobilier est aussi connu sous le nom de promoteur vendeur, promoteur mandataire ou promoteur constructeur. Il s’agit d’un responsable de la réalisation d’une construction de logements neufs. Pour cela, il veille non seulement à la réalisation des travaux d’un projet immobilier et par la suite d’en trouver des acquéreurs pour louer voire acheter le local. Par ailleurs, il se charge aussi de toutes les opérations complexes en rapport à la construction et à la réhabilitation. C’est ainsi un investigateur qui intervient sur divers secteurs d’activités, tels que les immeubles d’habitation, les locaux commerciaux et industriels et même les bâtiments publics, les résidences, etc.

Quels sont les rôles attribués à un promoteur immobilier ?

Bien qu’il soit un maître d’ouvrage, le promoteur immobilier a ainsi pour rôle de surveiller toutes les étapes nécessaires pour la bonne réalisation de ses travaux. À cela, il commence par investir en immobilier neuf et continue par rechercher un terrain qui est tout de suite opérationnel. Ensuite, il procède à l’analyse de la faisabilité du projet et se charge du permis de construire. Il fait le choix et établit les plans en collaboration avec les diverses prestations, comme avec un architecte, un géomètre, un contrôleur technique, un paysagiste et des bureaux d’études. Il regroupe les financements utiles pour mener à bien ses travaux et s’occupe de la promotion commerciale des locations et ventes des bâtiments construites. Ainsi, il a pour but de rentabiliser sa construction de logements neufs.

Les qualités et compétences nécessaires pour devenir un promoteur immobilier

Afin d’exercer en tant que promoteur immobilier, il vous faudra disposer d’un bon relationnel, du sens de l’organisation et d’une gestion financière. Par ailleurs, il vous faudra être capable en anglais et avoir une certaine connaissance en professions immobilières comme en architecture, en génie civil, en location et en vente. Un promoteur immobilier, sur le site de l’étudiant, doit également avoir une bonne connaissance en urbanisme et en droit de l’immobilier ainsi qu’en technique de recherche et financement des marchés. Aussi, le professionnel doit maîtriser l’encadrement réglementaire et technique de son activité.

Être promoteur immobilier requiert aussi de la polyvalence, de la rigueur et une certaine méthode. Il lui faut être ponctuel tout en respectant les délais de livraison de la construction ; résistant face à diverses situations, surtout au stress ; et avoir un sens développé de la communication et du contact. Le promoteur immobilier doit primer la disponibilité entre ses diverses interventions, la réactivité face aux imprévues, les réunions tardives et même le fait d’être toujours en déplacement.

Devenir promoteur immobilier, les niveaux d’études requis

Tous les bacs généraux sont acceptés si l’on opte pour le poste de promoteur immobilier. Cependant, il est nécessaire de disposer tout au moins d’un niveau BAC+4 ou d’un BAC+5. Une fois en possession du BAC, vous devez suivre une formation en immobilier et droit immobilier ou une formation en négociation immobilière pour pouvoir bénéficier d’un certificat en diagnostic immobilier. Dès que vous atteignez le niveau BAC+2, vous devriez disposer d’un BTS Professions Immobilières, d’un diplôme en gestion de patrimoine immobilier ou d’un diplôme en expertise immobilière. Face au niveau BAC+3 et plus, vous disposerez d’une expertise immobilière pour les praticiens du BTP, d’un ingéniorat en promotion immobilière, d’un DESS droit immobilier, d’un Master en droit de l’immobilier et d’un master en professions immobilières.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.