Fiche métier : psychomotricien

Le domaine de la médecine compte de nombreux métiers passionnants. En effet, il n’y a pas que les infirmières et les médecins. Il y a aussi le psychomotricien qui s’occupe de la rééducation psychologique. Si vous souhaitez exercer le métier, les informations que nous allons vous donner pourront bien vous être d’une grande utilité.

Les missions d’un psychomotricien

La mission principale d’un psychomotricien est la rééducation des personnes qui font face à des problèmes psychologiques, mentaux ou neurologiques. Il intervient sur le mouvement, l’action, la communication verbale et non verbale, et les émotions (tics nerveux, agitations et difficultés de concentration). En somme, il doit tout mettre en œuvre pour réconcilier le client avec son corps. Pour mener à bien ses missions, il invente des exercices, des jeux et des techniques de relaxation.

En général, le psychomotricien travaille dans les hôpitaux, les centres spécialisés et dans les services médico-pédagogiques. Pour mener à bien ses missions, il peut collaborer avec des psychiatres, des psychologues, des pédiatres et des enseignants.

On peut exercer le métier en ayant le statut fonctionnaire, libéral ou le statut salarié.

Les formations pour devenir psychomotricien

Pour devenir un psychomotricien, il faut avoir un diplôme d’État. Après l’obtention d’un Bacc général, il faut suivre une formation de 3 années, au sein d’un institut de formation agréé par le préfet de Région.

Deux choix s’offrent à vous : vous pouvez étudier dans un institut public ou privé (formation payante). Dans certaines écoles, l’accès est autorisé après une première année commune des études de santé à l’université. Si vous souhaitez vous spécialiser, vous pouvez choisir parmi les nombreuses offres de formation continue.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez vous préparer pour un diplôme de cadre des santés. Le diplôme se prépare en une année, mais il faut avoir une expérience professionnelle de 4 ans en tant que psychomotricien. Avec ce diplôme, vous pourrez enseigner ou encadrer un service hospitalier.

À un moment, le psychomotricien peut changer de fonctions. Il pourra tout de suite étudier en 2ème année pour obtenir le diplôme de masseur-kinésithérapeute ou d’ergothérapeute.

Les compétences et les qualités nécessaires à un psychomotricien

Le travail d’un psychomotricien exige beaucoup d’efforts physiques. Donc, il faut avoir une bonne condition physique et être à l’aise avec soi-même. L’imagination est une qualité indispensable pour le métier. En effet, il doit pouvoir inventer des tas d’exercices et de jeux pour résoudre les divers problèmes de tous ses clients.

Comme il sera amené à rencontrer de nombreux enfants, il devra avoir un sens du relationnel très développé, un sens de la pédagogie, ainsi que la patience et de l’écoute. Le psychomotricien devra résoudre les problèmes des autres, il serait donc préférable d’avoir un bon équilibre personnel.

Un travail rémunérateur

Le métier du psychomotricien est un métier rémunérateur. En début de carrière, il permet de gagner 1411 euros, et jusqu’à 2433 euros en fin de carrière. Ce travail n’est pas seulement rémunérateur. Bien qu’il existe environ 10000 psychomotriciens en exercice, il faut souligner qu’il n’est nullement difficile pour les nouveaux diplômés de trouver un emploi.

Ce contenu a été publié dans Santé. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.